Qu'est-ce que l'inspection immobilière ?


1- L'inspection de type préachat

Dans ce genre d’inspection, l'inspecteur doit procéder à l’examen visuel et non invasif d’un immeuble afin d’en déceler les indices de défauts. C'est à dire que l'inspecteur ne doit pas endommager les éléments pour accéder à l'information. L’inspecteur professionnel cueillera et interprétera les indices constatés afin d’informer objectivement l’acheteur de l’état de la propriété que ce dernier veut acquérir. L'information ainsi obtenue sert à prémunir l'acheteur éventuel contre les dépenses substantielles engendrées par des travaux correctifs jugés nécessaires. Le rapport d'inspection peut également servir au propriétaire-vendeur pour dénoncer les défauts connus affectant son immeuble afin qu'il se prémunisse contre les poursuites éventuelles pour vices "présumément" cachés. Le courtier d'immeuble pourrait se servir de cette analyse pour justifier le prix demandé pour la vente d'un immeuble, réduisant ainsi le risque de renégociation de la transaction.

2- L'inspection en bâtiment

Il s'agit de l'inspection d'un immeuble nouvellement construit. Ce genre d'inspection sert à vérifier l'application des codes de construction. Au Québec, les municipalités ont habituellement cette tâche, mais cette opération n'est pas toujours faite de façon efficace.



3- L'inspection pour litiges

Depuis l'achat de votre immeuble, vous avez découvert des vices et vous voulez faire faire l'analyse par un professionnel indépendant, ceci, avant de prendre une décision quant à la demande de dédommagement, par exemple. Ou bien... vous avez reçu une mise en demeure, et on vous demande de faire inspecter la propriété par l'expert de votre choix. Dans les deux cas, la personne ou firme choisie doit être reconnue afin de pouvoir procéder à l'instruction du tribunal.

4- L'inspection de logement insalubre

L'inspecteur doit déterminer si les défauts allégués par le locataire sont fondés. Si le logement est affecté de problèmes sérieux pouvant limiter ou empêcher son utilisation normale, l'expert doit déterminer le degré de responsabilités des différents partis.

Les aspects

Les éléments fondamentaux
Ce sont: fondation; charpente; installations de base de l’électricité et de la plomberie; la toiture...

La sécurité:
 Signaler les situations pouvant représenter un danger pour les occupants de l'immeuble: par exemple, les problèmes d'électricité, les émanations de gaz (égouts,fosses septiques, état des cheminées, balcons, escaliers et garde-corps...

Le complémentaire
État général de la propriété, du fenêtrage, efficacité énergétique, qualité des finitions intérieure et extérieure ...

L'entretien et le renouvellement
La plupart des défauts de construction d'un immeuble résulte de la négligence ou d'un entretien inadéquat. À cet égard, l'inspecteur peut suggérer des techniques et des produits appropriés afin de corriger les lacunes détectées.

Lorsque des défauts graves sont décelés, l'inspecteur peut recommander des mesures correctives et décrire les travaux à envisager.




Retour à l'accueil