Contrôle des eaux de ruissellement



Le contrôle de l’eau de surface ou eau de ruissellement autour d’une propriété est une question primordiale pour la protection de l’immeuble et de sa base. Éloigner l’eau d’une fondation, c’est prévenir le développement de problèmes sérieux. Négliger le drainage de l’eau de surface fait en sorte que l’eau s’accumule le long de la fondation. Dans presque tous les cas où il y a un sérieux problème de fondation, la présence de l’eau est le facteur déterminant. L’eau est une menace pour la fondation et pour le système de drainage souterrain (drains périmétriques ou drains de semelle). De plus, une quantité de l’eau qui se draine le long de la fondation se vide sous la dalle de béton du plancher du sous-sol, contribuant ainsi à augmenter le taux d’humidité à l’intérieur de l’immeuble. Car l’eau s’imprègne dans le béton (infiltration par capillarité) pour ensuite s’évaporer dans l’air du sous-sol. C’est pour cela que les sous-sols sont souvent humides. Dans certains cas, une mauvaise pente de drainage se crée lorsqu’il y a affaissement du sol le long de la fondation. Ce phénomène d’affaissement du sol se produit lorsque, suite à la construction, la terre utili-sée pour le remblai autour de la fondation se tasse et l’eau érode le sol. L’affaissement du terrain est donc une réaction normale et prévisible : après les premières années de la construction, une dénivellation se crée, permettant à l'eau provenant des gouttières et du drainage de la surface de la cour de s'accumuler le long des murs de la fondation. Or, malgré cette menace, les gens négligent souvent cet entretien fon-damental de la pente d’écoulement. Pour prévenir les problèmes importants causés par la présence de l’eau, il faut donc améliorer le contrôle de l’eau de ruissellement. Cela se fait en effectuant les travaux suivants :



pente de terrain

Entretenir la pente de drainage tout autour de l’immeuble. Pour ce faire, on utilisera de préférence une terre végétale non sablonneuse, posée en doucine (à l’angle) le long de la fondation. À cause de l’humidité dans le sol, on doit laisser une hauteur minimum de 15 cm (6 pouces) entre le sol fini et le dessus de la fondation. Sous les galeries ou perrons, on devrait utiliser une matière non organique telle que la pierre concassée (ou poussière de roche). Lorsque les fenêtres de sous-sol sont sous ou trop près du niveau du terrain, il faut les protéger en instal-lant des margelles bien fixées à la fondation avec un lit de pierre concassée nette et au fond, un drainage approprié. Les gouttières jouent un rôle important dans le contrôle de l’eau s’égouttant du toit. Les sorties de gout-tières doivent pouvoir éloigner l’eau efficacement de l’immeuble. Pour l’efficacité, sans entretien et de longue durée, il est recommandé de faire poser des gouttières de bonne qualité, en métal sans joint.



Retour à l'accueil