Le courtier d'immeuble et l'inspection



Le courtier reconnaît l’inspection de type préachat comme une étape normale de la transaction immobilière. Il y a toujours le risque de perdre une transaction ou d’être obligé de renégocier le montant de l’offre d’achat si un défaut important est constaté au cours de l’inspection. Malgré cela, l’inspection vise à protéger ses clients, tant acheteurs que vendeurs.




Parce qu’il est la pièce centrale d’un casse-tête complexe, semé de tractations et d’embûches de toutes sortes, le courtier est parfois tenté de recommander son inspecteur favori. Or, vu sa position délicate, il est souhaitable de rester neutre et de ne pas fournir de noms d'inspecteur. Sinon, il faut donner une liste d'inspecteurs reconnus pour leur intégrité, et laisser ce choix aux clients.

 
 
 
 
Le courtier devraitexpliquer à ses clients les enjeux en question et le déroulement de l’inspection. Finalement, le courtier verra à coordonner la visite d’inspection. D’ailleurs, le courtier devrait toujours être présent lors de l’inspection. Je sais d’expérience que lorsque le courtier d’immeuble assiste à l'inspection, il lui est plus facile de comprendre et, à son tour, d'expliquer à ses clients si un vice majeur est constaté. D'ailleurs, rien ne l’empêche de s'informer auprès de l’inspecteur au sujet de l'état de l'immeuble, si cela est fait en présence des clients.




Retour à l'accueil